L’oeil de Baudelaire au Musée de la Vie romantique. Radio Notre Dame

Ni Les Fleurs du mal, ni la poésie ne firent vivre Baudelaire (1821-1867). C’est son métier de journaliste et surtout de critique d’art qui fut son gagne-pain. Tout cela est assez bien montré dans l’exposition « L’œil de Baudelaire » actuellement au musée de la Vie romantique (rue Chaptal, 9ème) jusqu’au 29 janvier.
source

Chanter au souffle de Vatican II à Lyon les 15 et 16 juin. SNPLS

Au mois de juin, des journées d’études ouvertes à tous sont organisées par Lyon Catholic University ejn partenariat avec l’Association des Amis du Père Marcel Jopseph Godard.

Ces journées se dérouleront le jeudi 15 et le vendredi 16 juin et porteront sur le thème Chanter au souffle de Vatican II : Le chant liturgique en France, en jeux théologiques et ecclésiaux

Ces dernières décennies, le chant liturgique a connu de profondes évolutions, a suscité débats ou tensions. Ces changements se sont révélés sous les effets du développement des communautés, de l’éclatement des genres, de la recomposition du tissu paroissial, et les influences d’autres Églises. Comment le chant est-il aujourd’hui révélateur des évolutions du langage théologique, des sensibilités spirituelles, des orientations pastorales ? Plus de cinquante ans après Vatican II, ne faut-il pas à nouveau nous interroger et évaluer comment le chant, dans cette traversée de plus d’un demi-siècle, répond à sa fonction ministérielle en liturgie et nous aide à mieux célébrer ?
source

Romeo Castellucci : “Je ne crois pas que l’artiste soit là pour délivrer des messages“. La Vie

« L’Opéra de Lyon a confié le mystère lyrique de Paul Claudel et Arthur Honegger, Jeanne au bûcher, au metteur en scène Romeo Castellucci, à l’origine il y a quelques années d’une vaste polémique autour de sa pièce Sur le concept du visage du fils de Dieu. À la veille de la première, La Vie l’a rencontré. »
Lire