Calvary, de John Michael McDonagh, Témoignage chrétien

« Le père James est un prêtre irlandais d’une espèce originale. C’est une sorte de géant interprété par l’acteur irlandais Brendan Gleeson. Le père James a été marié. De son ancienne vie, il lui reste une fille (Kelly Reilly) qui vient le voir de loin en loin dans son village.

Le père James a embrassé la prêtrise à la mort de sa femme. Et aujourd’hui il se reproche d’avoir abandonné sa fille qui a souffert de ce manque de père. Quand commence « Calvary », un thriller dont la figure centrale est un prêtre, le père James reçoit en confession dans sa petite église un inconnu qui lui fait une lourde confidence. Il a été abusé par un prêtre quand il était petit – nous sommes en Irlande…

Et l’inconnu a décidé de tuer le père James pour se venger : il lui laisse une semaine pour mettre sa vie en ordre. Au lieu de s’occuper de lui, le père va faire le tour de ses ouailles, visiter les gens qui ont des problèmes et tenter de les remettre dans le droit chemin, lui qui marche tranquillement vers la mort.
« Dans « Calvery », nous avons une image résolument contemporaine. Le curé irlandais est à a fois dans ce monde et il s’en détache en ne partageant pas la perception de ses ouailles, englués dans les problèmes conjugaux ou les histoires d’argent. Le père James trace un chemin différent où la foi est un pari exigeant. »

l’intégralité ici

La religieuse, Guillaume Nicloux, Témoignage chrétien

« C’est parce que le cinéaste Guillaume Nicloux a reçu une éducation religieuse et a même caressé l’idée d’entrer au séminaire qu’il s’est lancé dans l’adaptation de La Religieuse de Diderot, un livre qui l’avait marqué dans sa jeunesse. Le récit de cette jeune fille de 16 ans placée contre son gré dans un couvent au XVIIIe siècle avait enflammé le futur cinéaste. (…)
« le cinéaste a simplement changé la fin moins dramatique et plus romanesque : la jeune religieuse malgré elle (interprétée par Pauline Etienne) sort du couvent où elle est enfermée grâce à un ami avocat qui l’a pris sous sa protection. Plus qu’un film sur l’Église ou la foi de ce temps, La Religieuse de Nicloux est un hymne à la liberté. »

Rome et Assise, guide culturel et spirituel, JDS, Michel Cool

« L’Année sainte voulue par le pape François invite à la conversion mais aussi au pèlerinage. La revue Magnificat a ainsi conçu ce guide culturel, historique et spirituel sur Rome. 71 lieux de la foi chrétienne sont accompagnés de temps de prière pour permettre aussi d’être pèlerins en esprit. »

Vidéo

Les « Priants des campagnes », Notre Vie

Il s’agit d’une nouvelle association qui a pour but de promouvoir le renouveau de la prière dans les églises rurales.

Il s’agit d’œuvrer pour que tous les lieux de culte retrouvent leur vocation première : des maisons de prières et éviter ainsi leur désaffection, leur transformation en musée ou en salles communales voire leur destruction. Le groupe des « Priants des campagnes » s’inscrit dans le sillage tracé par Vatican II et se défend de tout traditionalisme.

Renseignements : priantsdescampagnes@gmail.com ou phdelamettrie@aol.com