La religieuse, Guillaume Nicloux, Témoignage chrétien

« C’est parce que le cinéaste Guillaume Nicloux a reçu une éducation religieuse et a même caressé l’idée d’entrer au séminaire qu’il s’est lancé dans l’adaptation de La Religieuse de Diderot, un livre qui l’avait marqué dans sa jeunesse. Le récit de cette jeune fille de 16 ans placée contre son gré dans un couvent au XVIIIe siècle avait enflammé le futur cinéaste. (…)
« le cinéaste a simplement changé la fin moins dramatique et plus romanesque : la jeune religieuse malgré elle (interprétée par Pauline Etienne) sort du couvent où elle est enfermée grâce à un ami avocat qui l’a pris sous sa protection. Plus qu’un film sur l’Église ou la foi de ce temps, La Religieuse de Nicloux est un hymne à la liberté. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *