Chemin de croix argentin dans les barrios du pape François, Ed. Brumerge. René Poujol

« Les lettres de Yann Vagneux ne décrivent pas une pauvreté de carte postale, propre à attendrir les braves gens et susciter la compassion, mais cette misère humaine qui conduit à l’effondrement moral, au vice et au mépris de soi. Il écrit «Ici, même les mères traitent leurs propres enfants de fils de pute.» Je n’avais pas vraiment compris le titre du livre, avant d’arriver au chapitre intitulé : le cri. L’auteur y raconte sa première semaine Sainte dans le barrio de San Pantaleon-Barranquita, où il organise, précisément, un chemin de croix au travers des rues. »

L’intégralité ici

Yann Vagneux, Chemin de croix argentin dans les barrios du pape François, Ed. Brumerge, 110 p., 12 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *