Midnight Special. Etudes

« les parents de Midnight Special semblent moins se compléter que se succéder maladroitement dans leur transmission des sentiments. Jeff Nichols donne presque l’impression de se rattraper in extremis quand il offre sur le tard une première scène où la mère peut témoigner son amour à son fils. Dommage car pleurer aurait pu suffire à pardonner in fine les errances et les facilités passées. »

suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *