Le Fils de Joseph. Catholique 95

« Au delà des références chrétiennes et picturales, le film montre aussi une facette très actuelle de la paternité. On la trouve dans de nombreuses familles recomposées mais elle a toujours existé. Que soit à l’occasion d’un divorce, d’un deuil ou d’une adoption, nombreux sont les fils qui font les pères au delà des liens du sang. Nombreux aussi sont les hommes qui, n’ayant jamais engendré, ont été pères, et de bons pères, parce qu’un enfant les avait choisi. Relation d’amour magnifique que célèbre avec finesse Eugène Green. »

source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *