Cinéma : Ma loute. France Catholique

« Seul point positif : les images splendides de la région. Car Bruno Dumont est, malgré tout, un grand réalisateur. ] Ce film qui fait allusion à des incestes et met en scène un personnage d’adolescent androgyne. »

Comédie franco-allemande (2016) de Bruno Dumont, avec Fabrice Luchini (André Van Peteghem), Juliette Binoche (Aude Van Peteghem), Valeria Bruni Tedeschi (Isabelle Van Peteghem), Brandon Lavieville (Ma Loute Brufort) (2h02). (Grands adolescents) Sortie le 18 mai 2016.

source

Vincent Bolloré lorgne sur les jeux vidéo des frères Guillemot. La Croix

« L’industriel Vincent Bolloré devrait réussir à prendre le contrôle de la société Gameloft. Derrière cette entreprise se trouvent cinq frères qui se sont fait une place parmi les géants du jeu vidéo et tiennent à leur indépendance. »

source

Pour ses beaux yeux-road movie d’une cinéaste amoureuse du Christ, Salvator. Il est vivant!

« Dans un style haletant et plein d’humour, l’auteur à la foi solide et communicative proclame à chaque page les merveilles de Dieu dans sa vie. Ce livre l’atteste, avec le Seigneur, la vie n’est pas un long fleuve tranquille et nous réserve plus d’une surprise! »

source

Télé : Alice au pays des merveilles. La Vie


« La Vie aime : beaucoup
« Le style heroic fantasy peut dérouter et parfois impressionner les plus jeunes. Reste des palpitations magiques, quand paraissent la chenille dans son nuage de fumée, le chat invisible ou la reine de coeur, occupée à trancher les têtes. Feu follet grimé comme un acteur de kabuki, Johnny Depp déploie une séduisante folie. »

source

Télé : Syrie, témoins à charge, France 5. La Vie

« La Vie aime : passionnément
« Ce film vient souligner l’importance d’un travail qui permettrait que justice soit faite. Il est d’autant plus utile que la lutte contre Daech fait reculer la vigilance face aux exactions du pouvoir syrien qui n’hésite pas à torturer des enfants, comme le rappelle l’enquête rediffusée juste après. Ce programme a aussi le mérite de montrer la complexité des relations internationales et leur triste conséquence : l’immobilisme. »

source