Cathédrale de Chartres : Démontage des échafaudages de la nef

La nef de la cathédrale est entièrement libre de tout échafaudage. Après la repose de la dernière verrière restaurée, toute la nef est ré-ouverte aux fidèles le mercredi 13 juillet.
Plus de 100 mètres de long / 37 mètres de hauteur sous voûte / Plus de 5000 m2 de parements
Une confrontation au décor authentique, celui qu’ont retrouvé les restaurateurs, sous la maîtrise d’ouvrage de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Centre et la maîtrise d’œuvre de l’architecte en chef Marie Suzanne de Ponthaud : les parements ocres (enduits de sable) à décor de joints donnent une tonalité chaleureuse à l’édifice ; les colonnes et arcs surlignés de blanc (chaux) accrochent la lumière.

Le 15 août les grandes festivités mariales auront lieu dans une cathédrale qui a retrouvé son aspect d’origine.
Aspect d’origine ? Les volumes retrouvés. La lumière qui rentre en plénitude. Les couleurs qui scintillent, car les vitraux, également d’origine, sont restaurés.
Les fidèles de Chartres et les pèlerins pourront célébrer en admirant ce qu’ont vu les hommes du XIII° siècle : le jour où a été consacrée la cathédrale.

Une réflexion au sujet de « Cathédrale de Chartres : Démontage des échafaudages de la nef »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *