M.-D. Weill, L’humanisme eschatologique de Louis Bouyer. De Marie, Trône de la Sagesse, à l’Église, Épouse de l’Agneau. NRT

« Le titre de ce volumineux et substantiel ouvrage peut surprendre, et le sous-titre semble aiguiller dans d’autres directions. Mais l’humanisme eschatologique n’est pas ici celui qui, parmi d’autres, serait propre à Louis Bouyer (1913-2004). On trouve là, en réalité, une présentation complète de l’oeuvre (une cinquantaine de livres publiés de son vivant, dont une grande synthèse en neuf volumes) d’un théologien français »
source

Le califat Sous titre Histoire politique de l’islam, Nabil Mouline, Flammarion. Chrétiens de la méditerranée

« « Une grande partie des musulmans ont une vision idéalisée, anhistorique, sinon anachronique du califat depuis le Haut Moyen Age » écrit l’auteur. Dans sa conclusion, il insiste sur le fait que le califat est une création humaine, une organisation qui s’est mise en place dans des circonstances bien particulières à la disparition du prophète. Incapable de s’adapter aux nouvelles conditions d’un monde qui a évolué depuis 15 siècles, le califat est aujourd’hui pris en otage par des organisations, Al-Qaïda ou Daech, qui prétendent apporter la solution globale à tous les maux de l’islam : une seule communauté, une seule loi, un seul chef. Bien qu’ils utilisent des méthodes violentes contraires à l’islam, on ne peut les comprendre en dehors de leur dimension religieuse. « Celle-ci, écrit l’auteur, devrait être plus que jamais prise au sérieux, la croyance étant, dans un monde musulman qui peine à franchir le Rubicon de la modernité, un moteur de l’action. » »
source

Le patrimoine oriental catholique à Paris : Saint Julien le Pauvre. Oeuvre d’Orient

« L’Eglise Saint-Julien est l’une des plus anciennes du vieux Paris. Elle est mentionnée dès le VIe siècle par Grégoire de Tours. Détruite au IXe siècle par les Normands, la basilique Saint-Julien-Martyr est finalement reconstruite en 1165. L’édifice roman et gothique, est celui que nous voyons aujourd’hui. En 1660, il devient la chapelle de l’Hôtel-Dieu. Devenue monument historique, elle est cédée en 1889 aux catholiques grecs-melkites de Paris. En 1891, le célèbre ébéniste de Damas, M. Georges Bitar, réalise l’iconostase, et vient à Paris l’installer de ses propres mains. »
1 rue Saint-Julien-Le-Pauvre. Paris 5e. métro 10 Cluny-la-Sorbonne
source

Isabelle Laurent, Tu es la meilleure mère du monde, Artège. François Dabezies

portrait François Dabezies
« Conseillère en économie sociale et familiale, elle développe les six clés de la confiance pour que les mère de famille puissent agir en paix et acquérir la joie. Pour cela elle donne des cas concrets venus de son expérience personnelle, des conseils avisés pour affronter les situations délicates, même face à l’administration. Ces clés viennent du bon sens si rare de nos jours, pour savoir que la solution à tous problèmes réside en nous. Puis, en annexe viennent des exercices d’approfondissement des connaissances. Le mères de famille auront profit à suivre ces conseils écrits d’une plume agréable à lire. »

Islam politique et liberté d’expression. Geneviève Delrue, RFI

portrait genevieve delrue
« Canada : islam politique et liberté d’expression, Djemila Benhabib et Louise Mailloux.
Au pays des accommodements raisonnables, leur combat contre l’intégrisme islamique et pour la laïcité leur a valu un procès en diffamation. L’essayiste canadienne d’origine algérienne Djemila Benhabib (1) et la militante féministe et laïque Louise Mailloux démontent la stratégie des islamistes qui instrumentalisent la justice pour isoler et fragiliser moralement et financièrement leurs adversaires.
(1) « Ma vie à contre-Coran », « Les soldats d’Allah à l’assaut de l’Occident » (H et O).  »
à écouter ici