Rencontrer la pensée de Rudolf Bultmann (1884-1976). Evangile et liberté

« J’étais pasteur à Paris quand j’ai découvert l’oeuvre de Bultmann. Ce fut un éblouissement. Une telle manière de comprendre les textes bibliques était en fait déjà celle à laquelle j’aspirais. L’éblouissement fut donc plutôt un épanouissement. Comment se faisait-il que pendant mes études de théologie à Lausanne on ne m’ait jamais parlé de Bultmann »
suite (sur abonnement)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *