Nord Chères églises… Trop chères quand il s’agit de les rénover ? Patrimoine en blog

Ces très chères églises qui creusent les comptes publics

Elles appartiennent au patrimoine de nos communes mais souvent, les élus multiplient les efforts pour sauver des bâtiments de moins en moins fréquentés le dimanche. Le coût de leur rénovation croît à mesure qu’elles se vident. Quelques exemples dans notre secteur.
Unknown

Lire la suite de l’article sur lavoixdunord.fr/Ces très chères églises qui creusent les comptes publics
Mon commentaire

Marie Vandekerkhove met en corrélation le fait que les églises coûterait de plus en cher à entretenir et à rénover « à mesure » qu’elles se videraient de leurs fidèles.

Le lien parait abrupte et surprenant à première vue. Et pourtant, à la réflexion, le lien n’est peut-être pas aussi fragile qu’il parait. L’état sanitaire de nos églises peut se détériorer d’autant plus insidieusement que, moins fréquentées, personne ne constate plus les défaillances et leur mauvais entretien. Et comme toujours (ou souvent), c’est quand les travaux imposent leur urgence qu’on s’en préoccupe. Et l’urgence a tendance à ajouter des zéros bien fâcheux aux devis.

Cela dit, l’expérience de ma revue de presse m’incite deux remarques. la première est qu’il ne faut se contenter d’un seul devis. Nombre de rénovation ont été rendues possible par une contre-expertise, alors que la facture initiale apparaissait prohibitive. La seconde est que l’avenir de nos églises est notre affaire à tous, et que leur désertion ne saurait être une fatalité. Le colloque tenu aux Bernardins le 10 mars 2017, a montré que sur ce sujet tout n’était pas dit et que l’équation « moins de prêtres+ moins de pratique religieuse= trop d’églises » était loin d’être aussi pertinente qu’elle en aurait l’air. L’Eucharistie, surtout quand elle se raréfie, ne saurait être le seul signe de pratique religieuse dans nos églises. D’autres peuvent exister qui sont à remettre à l’honneur ou à imaginer…
source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *