A Rennes et à Paris, conteurs en liberté. La Croix

« La figure immémoriale du conteur est trompeuse : il existe autant d’histoires que de manières de raconter. Le festival Mythos et le marathon « Conteurs au 13 » témoignent du fourmillement de « raconteurs » sans frontières. »
source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *