“Géhenne“, d’Ismaël Saidi : “Je doute, donc je crois“. La Vie

La Vie : « L’auteur de Djihad revient avec Géhenne, acte II de sa trilogie sur le radicalisme. Une irruption dans la tête d’un terroriste confronté aux horreurs qu’il a commises. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *