Ath : Une pièce volée retrouvée à Gand. Cathobel

Un élément de la châsse reliquaire de Saint-Julien, volé en 2015, a été retrouvé. Il se trouvait dans le catalogue d’une vente publique.

Le mercredi 9 septembre 2015, le doyen d’Ath, l’abbé Xavier Nys, effectuait une désagréable découverte en l’église Saint-Julien, comme il nous l’expliquait le lendemain. «Quand je suis entré dans l’église, j’ai remarqué que l’on avait dégradé la châsse reliquaire de Saint-Julien. On a arraché les quatre angelots les plus grands se trouvant sur les coins et démonté la statue qui se trouve sur le dessus. Et le tout a été emporté.»

«La statuette qui la surmontait (figurant une victoire ou une renommée) et des angelots qui la décoraient avaient été arrachés du reliquaire, ainsi qu’un ange en bois sculpté des stalles» précise Adrien Dupont, président de la fabrique d’église Saint-Julien. «Grâce au soutien de la Ville, elle a ensuite été restaurée pour participer aux cérémonies de la Ducasse 2016.»

L’historien athois Jean-Marc Depluvrez expliquait à l’époque qu’il donnait beaucoup de valeur aux pièces volées. «Il étudie Saint-Julien sous toutes ses coutures depuis des années et selon lui (après avoir également consulté des spécialistes de l’orfèvrerie religieuse), « ce sarcophage reliquaire vaudrait à peu près 20 000€! »». «Selon moi, la thèse du vandalisme ne tient pas et il s’agit d’une commande», notait M. Depluvrez.
source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *