Tania de Montaigne : “La culture n’est pas élitiste, c’est la façon de la diffuser qui l’est“. La Vie

La Vie : « Tania de Montaigne n’est pas la seule à faire vivre des textes. Ils seront 14 comédiens – dont Ariane Ascaride, Nicole Garcia, Clothilde Courau ou Jacques Bonnaffé – à donner corps, lors de soirées entièrement gratuites, aux romans à succès de cette année, du dernier Goncourt Chanson douce de Leïla Slimani à Babylone de Yasmina Reza, dernier prix Renaudot. Fidèle à sa vocation de donner une visibilité à la scène émergente française, quelques groupes de musique ponctueront les rendez-vous littéraires, notamment le quatuor angevin Babel ou la chanteuse Fishbach. Une manière de mettre en avant le bouillonnement créatif de chaque localité. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *