Gabriel Genthial : prêtre-ouvrier dans les Travaux Publics. De l’Équipe des Barrages (1948-1954) à l’Équipe de Courbevoie (1954-1996), de Jacques Sevenet, Karthala. La Croix

« De ce passé pourtant proche mais qui apparaît déjà si lointain et si facilement critiquable par des générations plus jeunes de catholiques, notre auteur, qui avait soutenu en 2004 une thèse sur les paroisses parisiennes devant la séparation entre l’Église et l’État, sait bien faire ressortir les engagements de vie si forts et les aspirations parfois inabouties à faire retentir le message du Christ à tous, y compris à ceux qui en paraissaient le plus éloignés. Pareil petit ouvrage, qui se lit facilement, aide à ce que la mémoire des P.O. ne disparaisse pas complètement ! »
La Croix

La théologie du peuple. Racines théologiques du pape François, de Juan Carlos Scannone. La Croix

« un livre capital pour mieux entrer dans la pensée, peut-être faussement simple, du pape argentin qui est, comme le dit notre auteur dans sa toute dernière phrase, non « seulement ‘le pape du peuple’ (du peuple fidèle de Dieu et des peuples de l’histoire), mais aussi ‘le pape du discernement’ des signes du temps » ! »
La Croix

Finalement, il y a quoi dans le Coran ? de Rachid Benzine et Ismaël Saidi Editions La boîte à Pandore. La Croix

« Pour décapant qu’il soit pour le croyant, cette relecture appuyée sur le travail des philologues et des historiens n’enlève rien à la foi. Comme le reconnaît en conclusion le personnage d’Ismaël, loin des « fantasmes » véhiculés par la tradition islamique, Mohammed y regagne « son humilité » et finalement « sa grandeur », et le Coran sa place centrale dans la foi musulmane. »
Anne-Bénédicte Hoffner

La Croix

De la contemplation à la contestation. La politisation des dominicains de la Province de France (années 1940-1970), de Yann Raison du Cleuziou, Belin. La Croix

« A travers ce qui s’est passé dans la province de France des dominicains, ce livre éclaire une période de l’histoire de l’Église en France, trop souvent interprétée à partir de ses manifestations extérieures comme une phase de sécularisation interne de la vie religieuse. Or, comme le note l’auteur, « les transformations du rapport à la société et à la politique dans le clergé catholique manifestent un basculement d’une ascèse extra-mondaine à une ascèse intramondaine ». Et en se focalisant sur la vie dominicaine, il apporte une contribution importante à ce que Yann Raison du Cleuziou appelle « l’histoire politique de la spiritualité catholique ». Un livre nécessaire pour comprendre les grands changements intervenus dans l’Église au XXe siècle, dans une volonté de fidélité au Christ et à son message. »
Dominique Greiner
La Croix