En rouge et noir, Aude Mirkovic, éd. Scholae. La Nef

La Nef : « Spécialiste bien connue de nos lecteurs du droit de la famille, toujours en pointe pour la défendre et pour dénoncer les transgressions actuelles, Aude Mirkovic nous surprend en nous offrant ici un roman. Et, excellente surprise, un bon roman bien qu’il soit un « roman à thèse », genre qui est rarement réussi, tant les auteurs confondent souvent littérature et essai. Le récit met en scène deux jeunes femmes, Carole, jeune avocate, et Jane, maître de conférences en droit privé, qui associent leur talent pour poursuivre en justice une société américaine qui vient en France proposer des GPA tout à fait officiellement, alors qu’elle est théoriquement interdite. Bien sûr, l’histoire sert ici de support pour dénoncer la GPA, et Aude Mirkovic le fait avec une compétence incontestable et une argumentation claire et solide. Mais elle fait plus en narrant une histoire véritable avec des personnages fouillés qui ont une existence réelle. Ainsi, le message passe-t-il tout naturellement pour le plus grand plaisir du lecteur. Une réussite. » Christophe Geffroy