Robert Redeker, L’éclipse de la mort, DDB. François Dabezies

portrait François Dabezies
« De nos jours la mort est occulté. La question de ce livre vient d’un étonnement : celui qui saisit l’esprit devant le fait que les hommes et les femmes contemporains ne s’étonnent plus de la mort. L’objet de cette étude est de réveiller le sentiment de détresse et celui du tragique car l’érosion de ces deux sentiments signale la déshumanisation. L’auteur veut nous revivifier en restaurant le trouble et la peine, ces sentiments humains. »