L’Éternité reçue, de Martin Steffens, DDB. La Croix

« Le philosophe aborde le sujet difficile de la mort, porté par la conviction que l’obsession de la mort et de la vie empêche de s’ouvrir au réel. »
source