L’expérience de la Première Guerre mondiale et son influence sur la théologie dialectique du jeune Karl Barth. NRT

« La guerre a bien eu une influence moins biographique que théologique sur Barth. L’expérience de la guerre rend manifeste l’incapacité des êtres humains à surmonter par leurs propres forces l’épreuve de la contradiction. Plusieurs conséquences s’ensuivent pour la dialectique barthienne. Cette dernière est une dialectique brisée, dont la contradiction logique entre la thèse et l’antithèse n’est susceptible d’aucune synthèse dans l’ordre de la pensée, Dieu étant une réalité extra-logique qui s’offre sur le mode de l’événement.  »
source