The Florida Project de Sean Baker. La Vie


la vie : « La Vie aime : beaucoup (…) Deux rebelles rock and roll. La première fait les 400 coups avec ses copains d’infortune. La seconde ne recule devant rien – vente de faux parfums ou prostitution – pour payer son loyer. La débine est là, le pire menace, mais pas une once de misérabilisme dans ce film tourné à hauteur d’enfant et qui tel un joyeux guide de survie déborde d’énergie et d’humour. Jusqu’à ce que le tragique ait le dernier mot. Un enterrement de première classe pour le rêve américain »