Entre ciel et poussière, Christianisme Aujourd’hui

Dans Christianisme Aujourd’hui : « Ce n’est pas en vain que Mij-Ases aura passé deux ans à préparer cet album! Le rappeur nous propose seize titres (!) aux textes très travaillés, engagés et profonds. Pas de belles théories, mais des mots qui sortent du cœur, comme ceux d’un enfant à son Créateur, Père et Sauveur. Sans tabou, Mij-Ases médite sur la condition de l’homme, entre ciel et poussière. »

Source

entre ciel et poussière

Jérusalem : festival des musiques de la Vieille Ville, CRIF

« Le festival « The Sounds of the Old City » se tiendra pour la cinquième fois dans la vieille ville de Jérusalem, du 28 au 31 mars 2016, tous les jours de 15 heures à 23 heures .

Ce Festival propose un aperçu des traditions musicales de la vieille ville. Il est des évènements principaux de la vie culturelle et touristique nocturne de Jérusalem.

Les visiteurs pourront profiter des prestations de nombreux groupes musicaux dans le cadre historique vieux quartiers de la Ville.

Dans le quartier arménien, une célébration de la musqiue traditionnelle arménienne est programmée, et le quartier chrétien sera le théâtre d’une rencontre avec des œuvres liturgiques. »

Source

festival Jérusalem

Katy Perry chante dans un groupe de métal chrétien !. Public.fr

« En 2006, deux ans avant de se faire un nom avec son album One of the boys, la chanteuse se produisait sous son véritable nom – Katy Hudson – lorsqu’elle a été approchée par le groupe de métal chrétien P.O.D. qui connaissait alors un certain succès aux Etats-Unis. Elle-même fille de pasteur, elle ne voit pas d’objection à rejoindre ce groupe qui chante des paroles pieuses. »

Voir

Les Églises lanaudoises offrent un rendez-vous différent, laction.com

ARC-EN-CIEL.Le partage et la solidarité sont au centre d’une soirée unique, à caractère intergénérationnel, le samedi 6 février. Deux groupes de musique d’inspiration chrétienne seront sur place. Les gens pourront s’exprimer par la peinture. Une personne livrera un témoignage.

Mis sur pied par l’organisme R.E.L.I.É. (Regroupement de louange inter-Églises), l’événement est inscrit de 18 à 21 heures, à l’église de Notre-Dame-des-Prairies. C’est gratuit (contribution volontaire). Un volet est réservé aux enfants. Le tout s’insère dans les activités mises en place pour le Jubilé de la Miséricorde dans le diocèse de Joliette.

Contexte

Initié par le pape François, le Jubilé de la Miséricorde s’oriente sur sa volonté d’être près des pauvres, des malades, des prisonniers. Il veut attirer l’attention sur la misère humaine. Il demande à l’Église d’axer son action sur la miséricorde.

Il souhaite aussi un rapprochement avec les Églises du monde.

Dans ce contexte, l’abbé Claude Sauvageau, aumônier du Renouveau charismatique du diocèse, a contacté Laurent Gerber (directeur de Jeunesse en mission Lanaudière et représentant des Églises évangéliques) et Sébastien Cloutier (directeur de Mission Havre de Paix, une mission d’évangélisation catholique du diocèse de Joliette).

Avec quatre autres hommes provenant eux aussi de différentes dénominations chrétiennes, MM. Gerber et Cloutier ont formé, il y a un an, l’organisme R.E.L.I.É. Celui-ci propose trois événements par année. Dont une soirée de louange intergénérationnel et inter-Églises, doublée d’une participation artistique.

«L’objectif est de tous être tournés vers Jésus», explique M. Gerber. «L’arc-en-ciel, il est beau quand toutes les couleurs sont vives. Chaque Église a ses couleurs», enchaine-t-il.

L’événement arrive au bon moment dans la démarche de l’abbé Sauvageau.

«C’est une des rares occasions faite pour la clientèle des 18-35 ans. C’est la raison pour laquelle j’ai embarqué avec ferveur. C’est quelque chose à offrir de différent. Cela démontre que la foi chrétienne peut se renouveler. Moi, c’est ce qui m’anime», affirme l’abbé Sauvageau.

Les gens sont attendus nombreux à l’église de Notre-Dame-des-Prairies, le 6 février.

source

Festival Gospel de l’Estuaire le 20 février 2016

Deuxième édition

L’association Citadel (voir ici sa présentation sur le RCG) organise pour la seconde fois ce festival qui se déroulera les 20 février 2016 au Rocher de Palmer à Cenon.

L’édition 2015 du Festival Gospel de l’Estuaire est en marche. Cette année nous accueillons l’artiste américaine Jean Carpenter. Née aux USA, Jean chante le Gospel depuis son enfance ; elle est auteur producteur et interprète de plusieurs chants et se produit maintenant en France et dans plusieurs pays européens.

Nous comptons également sur la participation des Move in Gospel ainsi que du Collectif Gospel FCLC.

source

Soirée Holy Spirit Nights – Centre Adéléa, Genève

Le 05.02.2016 ( 5 février 2016, dès 20:00)
Soirée de louange et d’adoration dont le but est le célébrer le nom de Jésus-Christ avec les chrétiens de la région.
Venez vous ressourcer avec nous à l’avenue de la Servette 42 à Genève (derrière la petite poste).
Public:
Tous âges

Renseignements/Inscription:

http://www.adelea.ch/…
Lieu:
Genève
Suisse

Décès de la chanteuse congolaise de musique chrétienne Marie Misamu, Radio Okapi

« Le président de l’Association des musiciens chrétiens du Congo (AMCC), Patrice Ngoy Munsoko, joint au téléphone, a confirmé l’information à Radio Okapi.

« Oui j’ai des informations sûres. Il y a le chargé des provinces de l’AMCC qui venait de m’informer. Comme il est chargé de provinces, il dit qu’il a été là. Et moi, je vais me déplacer tout à l’heure pour aller vérifier où on a gardé son corps. Dans les heures qui viennent, je pourrai encore vous préciser », a fait savoir Patrice Ngoy Munsoko.

Un cousin de la chanteuse joint au téléphone par Radio Okapi raconte que Marie Misamu se trouvait à une retraite de prière quand elle a ressenti des « malaises ».

Elle a été conduite à l’hôpital de l’amitié sino-congolaise à Ndjili le samedi. Elle y est décédée le même jour vers 19 heures.

Ecouter le témoignage (en lingala) d’Eric Mvula, cousin de Marie Misamu. »

Metz, berceau du chant grégorien, La Croix

D’accord ou pas d’accord avec cet article publié dans La Croix (ici). Les spécialistes pourront répondre mais cet extrait ne semble voir la réalité que sous le prisme politique. Le chant grégorien n’est-il pas, d’abord, un chant tourné vers Dieu et développé dans ce sens ?

« au milieu du VIIIe siècle, quand le pape Étienne II vient soutenir politiquement Pépin le Bref, roi des Francs, il réalise que les chants de la liturgie gallicane y sont différents de ceux de la liturgie romaine. L’intérêt partagé de Pépin (puis de Charlemagne) et du pape est d’unifier l’empire. La liturgie peut en être un instrument. »

Manuscrit-abbaye-Notre-Dame-Trois-Fontaines-Rome_0_730_489

Ladji Diallo : de la haine à l’amour, RCF

Bel exemple de cheminement et de conversion : « Avant ses 16 ans, Ladji Diallo n’aurait pas pu imaginer qu’il allait devenir conteur, chanteur, ou même écrivain… et encore moins qu’il allait embrasser la foi catholique. Quand il raconte son parcours d’enfant des cités qu’un voyage à Lourdes a bouleversé, le ton de voix est doux, chaleureux, apaisé. Qui croirait qu’enfant il n’avait que la violence pour s’exprimer? « La religion que je pratiquais le plus c’était la bagarre, mon monde à moi c’était les potes, la rue. »

Sur les traces du compositeur Gaston Salvayre, actu côté Toulouse

Il est peu connu mais mérite qu’on le connaisse mieux. « Cent ans après sa disparition, ce compositeur et critique musical toulousain, auteur d’ouvrages lyriques, à l’honneur par l’association des amis de Saint-Exupère à Toulouse. Toulouse, le 20 mai 1916. L’église Saint- Exupère fait résonner La Vallée de Josaphat ou encore l’introduction du Stabat Mater. À la demande du chanoine Dupin, le curé de la paroisse de Saint-Exupère-Saint-Michel, l’organiste Joseph Berny exécute différents extraits des œuvres religieuses de Gaston Salvayre.
Une affection pour la musique sacrée
« L’hommage se veut solennel afin d’honorer la dépouille du plus illustre de ses enfants de chœur. À l’instar de ces aînés Franz Liszt et Charles Gounod, le compositeur toulousain n’a de cesse d’afficher sa foi chrétienne à travers sa production, jusqu’à Sainte-Geneviève, son ultime fresque pour soli, chœurs et orchestre.
« Cette affection pour la musique sacrée est marquée dès sa plus tendre enfance. Le jeune Salvayre se fait rapidement remarquer au sein de la maîtrise paroissiale de Saint-Michel avant de migrer à celle de la cathédrale de Saint-Étienne, où il se lie d’amitié avec Pedro Gailhard, future basse de l’Opéra de Paris »…

L’intégralité ici